01 octobre 2005 à 00h00 | Par J-Jacques Biteau

Naissance d´un pneu - Du caoutchouc aux pneumatiques dans l´usine Alliance

Les manufacturiers de pneus ont leurs recettes secrètes de gommes et leurs mode d´assemblage des toiles pour chaque type de pneus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans son usine de Hadera, modernisée et certifiée Iso 9001 en 2000, le manufacturier de pneumatiques Alliance conçoit et fabrique des pneumatiques routiers, industriels et agraires à structure diagonale et radiale. Le coussin d´air qui supporte tout ce qui roule est le fruit d´un mélange de nombreux composants, d´une technique d´entoilage, d´une méthode d´étirage, de la mise en place manuelle des bandes, ...

Chaque composant du pneu est dosé avec une extrême précision avant d´être mélangé dans un immense malaxeur et former des nappes. Ces nappes placées sur des toiles, selon un agencement spécifique à chaque pneu, vont contribuer à la formation du pneu. (DR)

 

Avant la réalisation physique du pneu, il y a de nombreuses étapes chimiques. Les nombreux ingrédients se dosent selon les caractéristiques souhaitées et sa dimension, avant d´être associés au caoutchouc naturel et synthétique dans un immense mixer. Chez le manufacturier Alliance, il existe 230 compositions chimiques différentes, 6 types de caoutchouc naturel et 5 types de caoutchouc synthétique.
Une extrudeuse réalise un mélange homogène des composants du pneu et forme des bandes avant d´autres extrudages réalisés à des températures contrôlées (environ 150 ºC) en fonction de la destination de la nappe réalisée (bande de roulement, flancs, etc.).

Les nappes formées sont refroidies puis séchées, avant d´être retravaillées pour obtenir les caractéristiques souhaitées, en fonction du type de pneus à réaliser.

Le pneu prend la forme que l´on connaît pendant la cuisson... et la sortie du four. (DR)

 

Les composants chimiques forment de longues bandes

Les nappes extrudées s´appliquent sur une toile de nylon tendue pour former différentes bandes qui composent le pneu. Toutes les machines de préparation des composants du pneu fonctionnent automatiquement 24 heures sur 24.
La pose des plis du pneumatique s´effectue manuellement, comme la mise en place des tringles et des épaulements. La bande de roulement se déroule mécaniquement sur la structure radiale ou diagonale (bandes croisées selon un angle précis).
Au cours de la manufacture du pneu, de nombreux contrôles se réalisent pour vérifier la qualité des mélanges mais aussi lors de la formation des bandes pour s´assurer de l´homogénéité des plis.
Le temps de cuisson du pneu varie selon le volume du pneu et surtout l´épaisseur du profil : de 30 à 120 minutes.
Après une phase de refroidissement en sortie de moule, les pneus sont stockés. Là encore, pour la qualité, certains sont prélevés au hasard du stockage et subissent des tests de déformation et de roulage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,