20 octobre 2005 à 00h00 | Par Denis Lucas

Huiles végétales carburant
- « L´enjeu économique se situe au niveau des véhicules légers »

Pour Alain Juste, l´enjeu économique de l´huile végétale pure (HVP) se situe plus au niveau des véhicules légers que du gasoil agricole détaxé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Alain Juste est le gérant de Valenergol et le président de l´Institut français des huiles végétales pures(1). Pour lui, l´HVP n´étant pas compétitive par rapport à du gasoil rouge détaxé, c´est en substituant l´huile au gasoil utilisé dans les véhicules légers qu´il y a le plus à gagner. « Des filières HVP locales permettraient aux agriculteurs de compenser la baisse de revenu liée à la Pac. Cela se fait déjà en Allemagne où des groupements d´agriculteurs gèrent actuellement 144 pompes distribuant de l´huile pour des véhicules légers. Dans ce pays, l´HVP est considéré comme un biocarburant et est détaxé à 100 % ».

En ce qui concerne la partie technique, il observe que « pour les moteurs récents dotés de l´injection haute pression, on peut adapter un kit de bi-carburation ou un boîtier électronique qui modifie la programmation de l´injection selon la viscosité du carburant. Des constructeurs proposent ce type d´appareillage en Allemagne, où il est normalisé ». L´Institut des Huiles Végétales Pures travaille actuellement à former des personnes pour effectuer ce type de montage.

http://institut.hvp.free.fr/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,