13 octobre 2005 à 00h00 | Par M. Portier

Dossier Moissonneuse-Batteuse - Nouveautés chez les constructeurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

 

Deutz-Fahr

Deux cinq secoueurs pour la série 56

Suite à l´acquisition d´une usine de moissonneuse-batteuse en Croatie, le groupe Sdf retrouve son indépendance concernant le développement et la production de la série 56 Deutz-Fahr. Cela se traduit nottament par l´arrivée de deux nouveaux modèles cinq secoureurs 5650 et 5660 (230 et 260 chevaux). Ces deux machines complètent la série 56 qui ne comptait jusqu´à présent que trois modèles six secoueurs de 260 à 320 chevaux. Les plus petites machines de la série 54 issues de l´accord avec le constructeur Sampo restent au catalogue. Reste à savoir pour combien de temps sachant que le groupe SDF investit massivement en recherche et développement et qu´il ambitionne de développer la capacité de production de son usine croate à 1 000 machines par an d´ici cinq ans.

Deutz a présenté cet été ses premières moissonneuses batteuses sorties de sa nouvelle usine croate. (M.Portier)

 

John Deere

Naissance des 1450 et 1550 CWS série SII

Les deux moissonneuses John Deere produites au Brésil connaissent plusieurs évolutions qui donnent naissance à la série SII. Le contrôle électronique de la séparation désengage le batteur dès que son régime chute en dessous d´une limite pré-définie. Le Power Separateur (tambour à doigts escamotables placés au dessus des secoueurs pour compléter la séparation), qui peut équiper ces deux machines en option adopte dorénavant un profil lisse pour éviter les enroulements de végétation. La capacité de nettoyage est améliorée grâce à un nouveau ventilateur à huit pales. La 1450 reçoit maintenant le même essieu avant que la 1550 CWS. Enfin, la gamme des coupes disponibles s´élargit avec le modèle 616, d´une largeur de 4,85 mètres. Les machines des séries WTS et CTS reçoivent une nouvelle trappe à pierres de plus grande capacité et l´accès au batteur et à la « booster bar » a été amélioré. La plate-forme moteur a été revue pour une meilleure accessibilité et un nettoyage plus facile des radiateurs et du bloc moteur. Sur ces machines comme sur la STS, la batterie et le coupe batterie sont maintenant situés à gauche et accessibles de puis le sol. La boîte à outil est plus grande. Un nouveau toit de cabine fait aussi son apparition. La STSi reçoit désormais un réservoir de carburant de 1145 litres.

Le contrôle électronique de la séparation des CWS désengage le batteur dès que son régime chute en dessous d´une limite pré-définie. (John Deere)

 

Case IH

Axial-Flow 2377 X-Clusive

Case IH présente la 2377 X-Clusive, petite soeur de la 2388, et qui remplace désormais la 2366. Elle reprend le rotor X-Clusive de 76 cm de diamètre qui équipe la 2388 X-Clusive et sa trémie de 7400 litres. L´ensemble châssis et cabine sont aussi identiques. Le moteur de 8,3 litres à injection Common Rail de la 2377 X-Clusive développe 275 chevaux à 2000 tr/min et délivre une surpuissance de 20 chevaux lors de la vidange de la trémie. Cette machine est équipée en série de pneumatiques de 800/65 R32 à l´avant et 500/70 R24 à l´arrière. Case IH présente également une nouvelle coupe série 2050 pour équiper ces deux machines ainsi que l´AFX. Sa particularité est d´avoir un tablier extensible en continu sur une longueur de 50 centimètres pour adapter la coupe aux différentes conditions de récolte (colza ou blé, versé ou non). Trois largeurs sont proposées : 6,10 ; 7,32 et 9,15 mètres.

La 2377 X-Clusive se différencie de la 2388 par une puissance moteur inférieure. (Case IH)

 

New Holland

Une barre de coupe extensible VariFeed

La nouvelle barre de coupe VariFeed de New Holland comporte un tablier extensible en continu de 0 à 50 cm et commandé depuis le levier multifonctions. Il permet de passer de la récolte du colza au blé rapidement en enlevant simplement les scies latérales. Cette coupe permet également l´adaptation de l´alimentation de la moissonneuse à la longueur des pailles (orge ou blé, versé ou non...). Le tablier est commandé par quatre vérins. Les rabatteurs sont à entraînement hydraulique avec un automatisme de bout de champ : lors d´un double appui sur l´interrupteur de remontée de la coupe, les rabatteurs s´abaissent et se mettent en position pour ramasser les derniers épis avant que la coupe ne se relève. Lorsque le chauffeur commande la descente de la coupe après avoir manoeuvré, les rabatteurs reviennent dans leur position de travail initiale. Cette coupe Varifeed est disponible en largeurs de 6,10 ; 7,32 et 9,15 mètres pour les CX et CR.

La distance entre la lame et la vis d´alimentation peut varier sur une plage de 50 cm. (New Holland)

 

Massey Ferguson

Des coupes Powerflow pour les MF Beta

La gamme de moissonneuses Beta, qui comprend un modèle à cinq secoueurs et un modèle à six secoueurs (disponibles chacun en version standard ou auto-nivelante) peut recevoir la coupe à tapis Powerflow pour la campagne 2006. Cette coupe peut récolter dans des conditions très variables sans adaptations supplémentaires. Elle est disponible jusqu´à une largeur de 6,70 m sur le modèle 7270. Les moissonneuses Beta reçoivent également une nouvelle climatisation autorégulée. De nouveaux couvercles de trémie à ouverture électrique font aussi leur apparition sur les modèles standard pour permettre d´augmenter la capacité de la trémie sur le champ. La largeur au transport des moissonneuse Beta et Activa est diminuée avec le pivotement vers l´avant de l´échelle de cabine. Avec des pneus de 650/75 R32 cette largeur s´élève à 3,25 mètres pour les cinq secoueurs et 3,50 mètres pour les six secoueurs.

Pour la campagne 2006, les moissonneuses Beta peuvent recevoir la coupe à tapis Powerflow. (Massey Ferguson)

 

Fendt

Nouvelles trémies et nouvelles coupes au menu pour 2006

Pour la campagne 2006, l´ensemble des moissonneuses-batteuses Fendt série C (5270 C et 6300 C en version standard ou AL) peuvent être équipées d´un système de climatisation automatique. Elles peuvent également, sur demande, recevoir une coupe à tapis Powerflow. Ce type de coupe permet d´augmenter le débit des chantiers en assurant une meilleure alimentation du convoyeur en toutes conditions. Un nouveau capot de trémie, dont l´ouverture est commandé électriquement depuis la cabine est disponible pour les modèles standards. Un bip sonore avertit le chauffeur si la trémie n´a pas été refermée lors de déplacements sur route. Les machines des séries E et C reçoivent une nouvelle échelle d´accès à la cabine qui peut pivoter vers l´avant pour limiter la largeur au transport. Enfin, une nouvelle monte de pneumatiques en 650/75 R32 permet de réduire la largeur hors tout des modèles standard à 3,25 mètres pour les 5 secoueurs et 3,49 mètres pour les 6 secoueurs.

Les coupes Powerflow et la climatisation automatique sont disponibles sur toutes les moissonneuses de la série C. (Fendt)

 

Claas

500 chevaux pour la Lexion 600

Claas repousse encore les limites de productivité avec sa nouvelle Lexion 600. Equipée d´un moteur Daimler Chrysler V8 de 16 litres de cylindrée, elle bénéficie d´une puissance nominale de 500 chevaux(1) et de 56 ch(1) de surpuissance 100 trs/min en dessous du régime maxi. Le système de refroidissement bénéficie d´un nouvel aspirateur de poussière. Afin d´utiliser pleinement cette puissance, Claas a doté sa machine de tout un arsenal d´automatismes (en option). Le nouveau « Cruise Pilot » régule la vitesse d´avancement en fonction du volume de matière entrant dans le convoyeur et de la charge du moteur. En plaçant le capteur au niveau du convoyeur, le dispositif anticipe les variations du flux de récolte et limite ainsi les surcharges sur les organes de battage et de séparation.

Pour la barre de coupe, l´Auto Contour 2 assure une hauteur et une pression au sol constantes grâce des capteurs de pression hydraulique. La tâche du conducteur est également facilitée par le choix de deux systèmes de guidage automatique Laser Pilot et GPS Pilot. Claas conserve son système de battage APS et la séparation forcée Roto Plus qui ont fait leurs preuves sur les modèles existants (Lexion 570 et 580). Un nouveau contre-batteur 7/18mm et le réglage électrique de la surface des contre-rotors de séparation sont censés optimisés les performances, tout comme le caisson de nettoyage Jet Stream (apparu la saison dernière sur la Lexion 570).

Avec sa nouvelle Lexion 600, première moissonneuse batteuse de plus de 500 chevaux, Claas entretient la surenchère dans la puissance des moissonneuses-batteuses.

L´augmentation du débit de la machine a imposé la mise au point d´une nouvelle combinaison broyeur/éparpilleur de paille. Le broyeur « Special Cut 2 » intègre 108 couteaux et ne reçoit pas les menues pailles ce qui limite son besoin de puissance. Les menues pailles sont directement acheminées à l´éparpilleur radial dont la largeur d´épandage et la répartition latérale sont réglables depuis la cabine.

En cabine, la nouvelle poignée multifonction commande une inédite transmission hydrostatique adaptative (pompe et moteur hydraulique à cylindrée variable) à deux gammes (travail/transport). Elle commande également la coupe Vario de 9,12 mètres ou encore la vidange de la trémie de 12 000 litres. Le reste de la gamme Lexion subit également des évolutions de puissance suite au passage des moteurs à la norme Tier 3 de réduction des émissions polluantes. Quatre modèles sont concernés, les Lexion 570 et 560 gagnent environ 20 chevaux et les modèles 550 et 540 progressent de 10 ch. ¿ noter enfin pour les maïsiculteurs, l´arrivée de deux nouvelles versions fixes 6 et 12 rangs du cueilleur à maïs Conspeed.

(1) Puissance selon la norme Din ECE R24

Le nouveau broyeur Spécial Cut 2 ne reçoit pas les menues pailles qui sont directement acheminées à l´éparpilleur radial. (Réussir)

 

Claas

Les Méga et Médion évoluent

La gamme Méga s´enrichit d´un nouveau modèle 370 qui reprend les caractéristiques de la 360 mais avec un moteur de 260 ch (ECE R24). L´ensemble des Méga et Médion reçoivent un nouveau circuit hydraulique dérivé des Lexion. Outre des simplifications dans les connexions hydrauliques, cette évolution autorise un réglage de la vitesse de descente de la coupe ou encore la mise en oeuvre de plusieurs fonctions hydrauliques simultanément. Le réglage du régime batteur devient électrique et l´entraînement du tamis rotatif hydraulique. En cabine, une nouvelle poignée multifonction apparaît. Dérivée des anciennes Lexion, elle intègre les commandes de la vis de vidange.

La nouvelle Claas Méga 370 dispose d´une puissance de 260 chevaux. (Claas)

 

Laverda

Une nouvelle machine pour les coteaux

La M 304 LS Intégrale est un nouveau modèle à nivellement automatique issu de la M 304 LS. Elle est équipée d´un système de nivellement transversal de 20 % par pivotement des réducteurs de roues (Levelling System) et d´une correction longitudinale obtenue par le montage d´un lève-arrière d´origine (compensation de 30 % en montée et 10 % en descente). Cette machine reçoit quatre roues motrices en série. Ce modèle se positionne comme alternative entre la série LS qui ne peut compenser autant les montées et descentes et la série AL qui compense transversalement jusqu´à 40 % mais au pris d´un encombrement de quatre mètres de large. La M 304 LS Intégrale équipée de son lève-arrière d´origine est homologuée par la Drire.

Le lève-arrière permet de compenser les montées jusqu´à 30 % et les descentes jusqu´à 10 %. (Laverda)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,